• Critique de "Spiris et le Souffle Infini" dans Khimaira, un monde d'imaginaires

    Khimaira

     

    Spiris recherche Leylane depuis sa disparition, lors de la profanation de la machine sacrée des Tankaris, le Vaghar. Au cœur d’une grotte, il vit en ermite et médite sur son passé et son avenir, espérant retrouver sa bien aimée. Il ne se doute pas qu’il incarne l’espoir pour de nombreux hommes. Une foule immense le vénère tel un Dieu, lui conférant le titre de guide et de sauveur de leur communauté. Elle lui apporte, chaque jour, des offrandes. A contrecœur, le jeune homme accepte son rôle pour les sauver du courroux des Dieux. Ceux-ci veulent anéantir l’espèce humaine dans un Souffle Infini, le déluge, pour la profanation du Vaghar.
    Avec ce dernier volet de sa trilogie, Pierre-Louis Besombes aborde les fondements sacrés de l’humanité. L’essence même de la vie sur Terre. Pourquoi l’homme a-t-il autant besoin de croire en une force supérieur pour vivre ? Pourquoi notre nature nous pousse-t-elle à détruire ce qui nous entoure ?
    L’auteur réussit, en quelques mots, à nous imposer une réflexion profonde sur notre devenir et la manière de trouver notre place dans l’univers. En ces jours où le réchauffement climatique est dans tous les esprits, cet ouvrage nous dévoile une part de nos responsabilités et nous réalisons que notre destin est entre nos mains. Et s’il fallait ne retenir qu’une seule chose de cette histoire, ce serait l’espoir. L’espoir que l’homme n’est pas si mauvais, qu’il existe certains êtres aux cœurs débordant d’amour et de paix qui sont prêts à ne former qu’un seul peuple. Car n’est-il pas enfin temps pour nous de changer pour mieux nous sauver ?

    Hanako le 25-08-2009


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :